Accueil

Aujourd'hui   

 

DON du SANG


Calendrier des dons du sang à PUJAUT

  • JEUDI 27 FEVRIER 2014

  • Mercredi 21 MAI 2014

  • JEUDI 28 AOUT 2014

  • JEUDI 30 OCTOBRE 2014

Horaires :     15h -19h30
Salle Polyvalente
Amicale des donneurs de sang
Mr Michel Widehem
 Chemin de Camphio
 30131 Pujaut
   ( 04 90 26 35 56

Pourquoi d MAI oit-on offrir son sang ?

Qui peut donne son sang 

L'entretien avec le médecin et l'examen clinique.

Le prélèvement, c'est à dire le don lui-même

Le repos et la collation

Pourquoi doit-on offrir son sang ?

 Il n'existe à l'heure actuelle aucun produit de substitution pouvant remplacer les globules rouges ou les plaquettes. Aussi votre présence fidèle et régulière aux collectes est nécessaire pour le sécurité des malades.

Qui peut donner son sang 

Pour donner son sang, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :
  • être âgé de 18 ans à 70 ans

  • être en bonne santé

  • peser au moins 50 kg

  • ne pas avoir subi de soins dentaires (extraction, détartrage, traitement des racines) au cours des 3 derniers jours

  • ne pas avoir subi une opération chirurgicale ou une endoscopie dans les 6 derniers mois

  • ne pas présenter actuellement une infection aiguë

  • ne pas prendre des antibiotiques ou du Roaccutane

  • ne pas être revenu d'un pays tropical (zone de paludisme) depuis moins de 4 mois

  • ne pas avoir d'anémie ou prendre du fer

  • ne pas avoir été transfusé, même il y a longtemps

  • ne pas avoir subi de greffe de cornée ni de dure-mère

  • ne pas avoir dans sa famille de personne souffrant de la maladie de Kreutzfeld-Jakob

  • ne pas avoir reçu un traitement par l'hormone de croissance

Pour les femmes :
  • ne pas être enceinte ou avoir accouché au cours des 6 derniers mois

  • ne pas allaiter

Par ailleurs, si vous avez été dans l'une des situations suivantes au cours des 6 derniers mois, votre sang peut être dangereux pour les malades, même si les tests de dépistage sont normaux :
  • relations sexuelles avec plusieurs partenaires

  • relations sexuelles avec un partenaire rencontré depuis moins de 6 mois

  • pour les hommes, relations sexuelles avec un autre homme

  • relations sexuelles en échange d'argent ou de drogue

  • usage de drogue avec des seringues

  • traitement pour une maladie sexuellement transmissible dans les 6 derniers mois

  • relations sexuelles avec des personnes concernées par les points ci-dessus.

Si vous avez été dans une de ces situations dans les 6 derniers mois, ne donnez pas votre sang. En cas de doute, parlez-en au médecin.

Si vous avez déjà donné votre sang, vous pouvez aussi donner des plaquettes par un prélèvement d'aphérèse.

 

L'entretien avec le médecin et l'examen clinique.

L'entretien médical : une étape importante

Chaque don est obligatoirement précédé d'un entretien médical et d'un examen clinique.

L'entretien avec le médecin est confidentiel et couvert par le secret médical. Il doit constituer une relation de totale confiance et de respect entre le donneur et le médecin. C'est une étape essentielle pour garantir la plus grande sécurité possible, pour le malade, comme pour le donneur.

Chaque don est testé et analysé mais les examens pratiqués sur les dons ont une limite. Il existe toujours un délai entre le moment où une personne est infectée par un virus, une bactérie, et le moment où la maladie est décelable par les tests : ce délai est appelé fenêtre sérologique.



Pendant cette période le sang peut être infectieux. Le médecin, au cours de l'entretien médical, doit savoir si le donneur a pu être en contact avec un virus ou une bactérie. Ainsi le médecin se renseigne sur l'état de santé et la vie personnelle du donneur. L'une des clés de la sécurité est donc la franchise au cours de l'entretien médical.

Des examens complémentaires sont pratiqués pour le don en aphérèse afin de vérifier la santé du donneur. Il est proposé au donneur de plaquettes, avant le premier don et au moins une fois par an, un bilan comportant :

  •  un électrocardiogramme,

  • un hémogramme (décompte du nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes),

  • un bilan d'hémostase (mesure de la qualité de la coagulation).

Le prélèvement, c'est à dire le don lui-même

Comment se déroule un don ?

le don de sang dure de 5 à 10 minutes

Les infirmières font cela toute la journée. Elles piquent très bien, on ne sent presque rien ! Inutile de dire que le matériel est neuf, à usage unique, et qu'on ne risque rien à donner son sang!

L'installation du donneur concilie son propre confort et les bonnes conditions du prélèvement. Après avoir vérifié la conformité de l'association entre l'identité du donneur et le numéro de prélèvement, le personnel de prélèvement pose un garrot, choisit la veine la mieux adaptée et procède au prélèvement. Pendant toute la durée de celui-ci, la poche repose sur un agitateur, qui mélange mécaniquement le sang à de l'anticoagulant contenu dans cette poche. Serrer et desserrer le poing permet de faciliter l'écoulement du sang. Des échantillons sont également prélevés afin de pouvoir effectuer les différents tests de dépistage obligatoires et les analyses. Le personnel de prélèvement veille constamment au bon déroulement de l'opération.

 

 Le repos et la collation

Il est important de prendre le temps de boire quelque chose et de se reposer quelques minutes avant de repartir.


En savoir plus : LIENS


Accueil

Haut de page
Date de création ou révision: 10 avr. 2014